La révolution vintage est belle est bien là ! Et elle influence tout autour d’elle, qu’il s’agisse d’art, de mode ou même d’architecture. Avec le succès mondial des groupes de musique comme Postmodern Jukebox et des séries du type Downton Abbey, les « années folles » font un gros come-back et bien sûr, l’Art déco n’est pas en reste.

L’Art déco est un style artistique, et architectural que l’on retrouve également dans le design et qui est devenu un véritable mouvement international dans les années 20 et 30. Voyons de plus près son évolution et son influence sur les courants actuels.

La naissance de l’Art déco

Avant l’Art déco, le courant artistique le plus proéminent était l’Art nouveau. Apparu dans les années 1890, l’Art nouveau est caractérisé par les courbes légères et les ornements floraux, ce qui ne manquait pas de contraster avec le développement de l’industrialisation de l’époque.

Les illustrations comme celles d’Alphonse Mucha (ci-dessous) mettent souvent en scène des jeunes femmes couronnées de fleurs et habillées de robes néoclassiques qui deviendront ensuite représentatives de cette période.

pablo-picassos-les-demoiselles-d-avignon
Pablo Picasso, « Les Demoiselles D’avignon »

L’Art nouveau a duré jusqu’au début du 20e siècle, lorsque la Première Guerre mondiale a davantage accéléré l’industrialisation des sociétés progressistes occidentales. Les mouvements modernistes sont apparus avec le début de la guerre et la montée de l’industrialisation : le cubisme (dont Les Demoiselles d’Avignon de Pablo Picasso ou la Maison Cubiste de Raymond Duchamp-Villon sont très bons exemples), le Futurisme (Vitesse Abstraire + Bruit de Giacomo Balla et La Ville se Lève de Umberto Boccioni) et le Constructivisme, géométrique et audacieux, qui rappelle la propagande russe au cours de la révolution bolchevique.

Chrysler Building | Manhattan

Ces différents mouvements se sont réunis pour créer un nouveau style international : l’Art déco, dont le nom est dérivé de « Art décoratif » et abrégé à partir de l’Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes qui a eu lieu à Paris en 1925.

Les lignes audacieuses, les formes géométriques et l’esthétique moderne de l’Art déco représentaient le luxe, le glamour et le progrès technologique, pendant et après la guerre. On retrouve alors l’Art déco dans le design, notamment dans l’industrie, avec par exemple des bateaux de croisières colossaux représentés avec des surfaces lisses pour rappeler le chrome et l’acier. On retrouve également ce style dans l’architecture avec notamment le Chrysler Building et l’American Radiator Building, à New York. L’extérieur des bâtiments est chargé en béton armé, tandis que l’intérieur est fait de marbre, de verre et d’acier.

La publicité s’y met aussi

Après la Première Guerre mondiale, la publicité se met à la tendance et remplace ses illustrations florales par des formes géométriques. Les diagonales audacieuses et les typographies dynamiques expriment l’engouement pour le glamour, le pouvoir, le luxe et la force.

Bien plus qu’un style

Bien plus qu’un simple courant, l’Art déco reflète un changement culturel majeur ayant lieu entre les années 20 et les années 40, alors que l’industrie du métal et que l’affrètement ferroviaire sont en train de changer le monde. Cette époque, connue sous le nom d’Ère des Machines, est caractérisée par la production de masse, les chaînes d’assemblage automobiles, l’imprimerie à grande vitesse, les réseaux de distribution de marchandises nationaux et les avions et navires militaires modernes.
Parallèlement, l’Art déco adopte des lignes lisses et épurées.
Les verticales osées et les formes aérodynamiques rappellent les poutres en acier des skyscrapers. Les effets aérographes et soleil rappellent les machines de guerre. Les typographies lisses et angulaires reflètent la grande époque du Jazz.

A.M. Cassandre, le père des posters de la mouvance de l’Ère des Machines, est un très bon exemple. Il démocratique les techniques d’aérographie qui permettent de donner un aspect « mécaniques » à ses affiches, et change le cours du design pour les années à venir. Ses posters Art déco sont, encore aujourd’hui, très recherchés.

L’Art déco représente le cosmopolitisme et l’« ultramodernité ». Et les publicités de l’époque, tout particulièrement, présentaient les produits et services sous une lumière percutante et futuriste. L’influence de ce mouvement s’est également étendue à l’international et il est même devenu, au Japon, le symbole de l’influence occidentale de l’époque.

L’influence de l’Art déco de nos jours

L’Art déco a préparé le terrain pour les affiches « objets » qui sont apparues après la Seconde Guerre mondiale, dans les années 50. Cette tendance met les objets du quotidien au centre des posters, telles des icônes, pour accentuer leur importance. L’affiche « Stylo Feda » de Peter Birkhauser est caractéristique de ce style de publicité, où l’objet est le centre de l’attention. Au cours des décennies suivantes, particulièrement dans les années 60, cette tendance s’est peu à peu affaiblie au profit des formes libres de l’Art nouveau, qui fait alors son grand retour.

manoli-cigarettes_lucian-bernhard
Lucian Bernhard, “Manoli »

Un siècle plus tard, l’Art déco fait son come-back dans le design graphique. On peut voir de nos jours le style Art déco ressurgir dans les publicités (Speakeasy Brewing Co.), au cinéma (The Great Gatsby), à la télé (Boardwalk Empire), en typographie (Chicago, Showtime et Bifur), ainsi que dans de nombreux logos créés par la communauté de graphistes de 99designs.

boardwalk-empire
via HBO
new-cans-wb-speakeasy-ales-lagers
via Speakeasy

Le style Art déco est né de l’union experte entre vintage et modernité.
C’est un excellent choix si vous souhaitez paraître chic tout en jouant sur la dualité d’un style à la fois classique et futuriste.

Vous cherchez davantage d’exemples de publicités Art déco? Allez faire un tour sur 99designs pour admirer le travail de nos graphistes internationaux.