Il n’est pas toujours facile de dégager les tendances pour une année donnée. Généralement, elles se mélangent d’une année sur l’autre. Il n’existe pas de distinction nette entre le moment où l’on teste une technique, disons en 2014, et le moment où elle se généralise, par exemple en 2015.

En termes de design de landing page, les tendances comme le minimalisme, l’utilisation du flat design, de vidéos, où même la mise en valeur des clients en tant que preuve sociale (par exemple à l’aide de témoignages), sont devenues très populaires ces deux dernières années. Et tout semble indiquer que cela va continuer dans les années à venir.

Pour les besoins de cet article, nous avons sélectionné cinq tendances de landing page qui ont vu le jour en 2014 et qui continuent de gagner en popularité depuis. Le défi que nous vous proposons de relever dans cet article est de comprendre leurs mécanismes et de les mettre à profit. Créez votre propre style et démarquez-vous des autres landing pages.

1. L’inscription en deux étapes

Positionly

Positionly propose une inscription en deux étapes

Souvenez-vous : il était courant de voir des formulaires d’inscription devant la page d’accueil, au-dessus de la ligne de flottaison. Vous savez, ces encadrés blancs où vous devez renseigner votre nom, votre adresse email et votre numéro de téléphone, comme sur la page d’accueil de Lodgify.com. Aujourd’hui, les designers se détournent de plus en plus de cette technique, en cachant un formulaire plus long derrière un élégant call-to-action. Le visiteur devient alors un utilisateur.

Compliquer un processus à une seule étape peut sembler quelque peu absurde en termes de conversion rapide, mais cela relève d’une science complexe. En deux mots, l’idée générale est d’empêcher l’utilisateur d’avoir une mauvaise première impression sur la page d’accueil en lui faisant croire que le processus ne comprend qu’une seule étape. Lorsque l’utilisateur arrive sur la page suivante, il s’est déjà un peu engagé. C’est un investissement, même s’il est moindre et pas nécessairement compris comme tel par les utilisateurs. Il les pousse à remplir un formulaire et, comme pour nous tous, une fois que vous avez commencé quelque chose, autant le finir.

2. Les vidéos contextuelles en plein écran

Todoist

Images contextuelles créatives de Todoist

Les vidéos ont la côte depuis bien longtemps. Bienvenue dans l’ère des vidéos en lecture automatique ! Vous faites défiler Facebook et tout d’un coup, une vidéo Youtube ou Vine démarre sous vos yeux. Vous n’avez même pas cliqué sur le bouton de lecture.

Il en va de même pour les landing page : vous arrivez sur une page et vous vous retrouvez avec une vidéo contextuelle d’ambiance en plein écran. Pour que l’effet soit plus doux et plus subtil, elle est souvent un peu floue et présente une opacité ou une couche à gradients. Que le protagoniste utilise ou non le produit dans la vidéo, les belles images qui défilent sur l’écran renforcent la confiance des consommateurs dans la marque.

3. La barre de navigation flottante

Curt's special recipe

Le site Curt’s Special Recipe utilise une barre de navigation flottante

Les pages d’accueil sont de plus en plus longues, car elles intègrent toutes sortes d’informations en-dessous de la ligne de flottaison. Bien souvent, nous faisons défiler toute une page avant de se rend recompte qu’il fallait agir sur la barre de navigation en haut de celle-ci. Il faut donc répéter l’opération en sens inverse…

Pour lutter contre cette expérience utilisateur frustrante, cette navigation est mise à votre disposition : l’information pertinente est affichée sur une fine ligne horizontale en haut de votre page, suffisamment subtile pour s’intégrer au reste du graphisme, mais statique, pour contraster avec le mouvement de la souris le long de la page. Cela permet de proposer à l’utilisateur un accès facile lui permettant de le faire passer par toutes étapes prévues par le site internet bien plus facilement.

4. Visite guidée du produit

LIX

LIX présente son petit stylo imprimé en 3D

Les produits et services peuvent être complexes et il est parfois nécessaire de réaliser une présentation pour montrer la valeur de ce que vous vendez. Les marques trouvent de nouvelles manières créatives et directes de schématiser ce que leurs clients potentiels ont besoin de savoir.

Au lieu de suivre un lien et de cliquer sur un ensemble de pages pour découvrir le fonctionnement d’un produit, il suffit de faire défiler la landing page pour qu’apparaisse un savant mélange d’icônes, d’infographie, de vidéos ou d’animations.

5. Graphisme modulaire

Make in days

Made in Days utilise un très beau format modulaire à effet parallaxe

À quand remonte la dernière fois où vous avez vu une landing page qui ne contenait pas de blocs de couleur horizontaux ou d’images qui basculaient verticalement quand vous faisiez défiler la page ? Bien que cette technique polyvalente très populaire soit utilisée par des milliers de sites internet, les graphistes trouvent toujours de nouvelles manières intéressantes de l’intégrer à l’expérience utilisateur. L’effet parallaxe est l’une des façons les plus populaire de procéder (retrouvez cette technique dans l’article les grandes tendances du webdesign de 2015)

Ce qui rend cette tendance si utile, c’est sa capacité à compartimenter l’information, à la structurer. Vous pouvez ainsi aborder, sur une seule page, les différentes questions que pourrait avoir l’utilisateur sur votre produit, sans le surcharger d’informations.

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez les grandes tendances en webdesign attendues pour 2015 !