Le processus créatif requiert d’être dans un certain état d’esprit, de se sentir inspiré et concentré, pour pouvoir tout simplement créer. Et comme ce n’est déjà pas évident, on comprend bien pourquoi qu’un blocage créatif soit particulièrement frustrant.

Se sentir bloqué est bien la dernière chose dont on a besoin lorsque son travail repose sur l’inventivité et la créativité… Même en mettant tout en place dès le début pour être dans les bonnes conditions, on n’est jamais certain de ne pas subir le fameux syndrome de la page blanche. Mais n’ayez crainte, cher graphiste, nous sommes là pour vous aider ! Nos graphistes et artistes vous livrent 9 conseils de pro pour passer outre les blocages créatifs.

Creative block flowchart
Représentation du processus (parfois long) de gestion d’un blocage créatif, design réalisé par Adam J. Kurtz

La meilleure façon de vaincre un blocage dépend de chacun de nous et il n’existe pas de recette miracle qui marche pour tout le monde. Même les graphistes professionnels avec des années d’expérience ont parfois des blocages. Et chacun d’eux a sa propre manière de passer outre. Donc n’hésitez pas à revenir lire cet article dans les mauvaises passes, et à essayer l’une de ces astuces.

1. Tentez une détox numérique

Éloignez-vous de votre ordinateur et dessinez.
- Gerard Huerta

Nous sommes nombreux à passer nos journées collés à nos écrans d’ordinateur. En tant que graphiste du 21e siècle, il est difficile de faire autrement ! Mais il suffit parfois d’un petit retour aux sources pour retrouver l’inspiration. Le graphiste et typographe Gerard Huerta recommande de “s’éloigner de son ordinateur et de dessiner pour apprendre à voir de nouveau, lorsque l’on est victime d’un blocage”.

pencil drawing
Attrapez un crayon et commencez à dessiner ! Dessin au crayon réalisé par Pixeleiderdown

Cassez la routine et partez faire un tour avec votre carnet à croquis. Vous seriez surpris de voir à quel point passer d’un écran à du papier peut suffire à faire jaillir de nouvelles idées ! Le fait de dessiner avec un vrai stylo (ou crayon, ou de la peinture, etc.) sur du vrai papier peut vous permettre de voir les choses sous un nouvel angle et de relancer votre créativité.

2. Rappelez-vous que vous ne pouvez pas forcer la créativité

Se forcer à « être créatif » est complètement inutile.
- Adam J. Kurtz

Si rien ne semble fonctionner, suivez ce bon conseil : ne vous forcez pas. Lisez une page du livre d’Adam J. Kurtz, graphiste, artiste et auteur, et prenez le temps de passer vos travaux en revue avec un oeil nouveau. Voici son conseil : “se forcer à “être créatif” est complètement inutile. Ce n’est pas une compétence manuelle que l’on pratique ou pas, mais bien une série de tâches émotionnelles et mentales qui parfois ne peuvent tout simplement pas être réalisées”.

book by adam j kurtz
Couverture du livre “Things are what you make of them – Life advice for creatives”, réalisée par Adam J. Kurtz.

Tout le monde connaît des moments moins productifs que d’autres. Il est important de savoir faire une vraie pause pour mieux revenir à son travail ensuite. Vous seriez surpris de constater les effets d’un petit moment de break !

Adam s’explique : “on sait tous très bien à quoi ressemble notre travail après avoir passé toute une nuit sans dormir, quand on regarde le résultat avec un oeil reposé le lendemain… Faites autre chose et laissez les idées venir à vous jusqu’à ce que vous soyez prêt à vraiment travailler de nouveau.”

3. Trouvez de nouvelles sources d’inspiration

Faites quelque chose qui sort complètement de votre zone de comfort.
- Ocelittle

L’inspiration peut venir de n’importe où. Regarder le travail d’autres artistes peut être très efficace, surtout si leurs travaux sont différents de ce que vous avez vous-même l’habitude de faire. Se plonger dans quelque chose de nouveau peut générer des tonnes de nouvelles idées ! Voici les recommandations d’Ocelittle, graphiste sur 99designs : “Faites quelque chose pour sortir de votre zone de confort. Vous admirez un artiste ou un design en particulier ? Parfait ! Essayez de vous mettre à sa place et attaquez votre travail sous cet angle. Vous pourriez bien découvrir de nouvelles choses en plus de vous débarrasser de votre blocage créatif.”

logo by Ocelittle
Design de logo illustré réalisé par Ocelittle

Demandez-vous ce que votre artiste préféré ferait à votre place, même si cela vous oblige à sortir de votre zone de confort. Tant que la réponse n’est pas “mettre le feu à mon ordinateur”, vous pouvez être certain d’avoir au moins une nouvelle idée.

Et n’oubliez pas que l’inspiration peut venir de n’importe où, c’est-à-dire pas seulement du monde des arts visuels. Si vous avez un doute, immergez-vous dans une expérience culturelle autre que celle de votre travail : allez au cinéma, voir une pièce de théâtre, ou à un concert. Ce sera l’occasion de réveiller vos sens et peut-être de trouver de nouvelles idées !

4. Réalisez une tâche monotone

Faites la vaisselle !
- Sali Designs

Que l’on préfère faire le ménage ou aller courir, les petites tâches monotones du quotidien sont parfois exactement ce dont nous avons besoin pour se vider la tête et repartir du bon pied.

powerpoint printout design
Et pourquoi ne pas s’occuper de ses papiers, pour changer un peu? Design réalisé par Sali Designs.

Le conseil de Sali Designs, graphiste sur 99designs, est simple : “Faites la vaisselle ! C’est une tâche répétitive pour laquelle on a pas besoin de réfléchir. En général, je suis prête à reprendre le travail avant même d’avoir fini”.

Il y a une tonnes de choses que vous pouvez faire pour détendre votre muscle créatif tout en étant productif : réorganisez votre système de classement, préparer votre déclaration d’impôts… Il y a des chances qu’après avoir fait quelque chose de cet ordre, vous ayez vraiment envie de retourner faire votre travail de graphiste !

5. Autorisez-vous à échouer

Le fait d’avoir peur de ne pas être assez bien peut également créer un blocage. Débarrassez-vous donc de vos inquiétudes et lancez-vous ! Prendre des risques vous aidera à accroître vos compétences, et qui sait, vous pourriez même commencer à créer comme jamais auparavant !

desktop design featuring Paula Scher quote
Design réalisé par C1k

Il n’est pas rare d’avoir peur d’échouer lorsqu’on travaille sur un projet important. C’est pourquoi nous faisons en sorte de rester dans un domaine familier et nous nous empêchons d’essayer des choses nouvelles.

C’est grâce à ses erreurs que l’on peut s’améliorer.
- Paula Scher

Paula Scher, l’une des graphistes les plus influentes de notre époque, sait bien que parfois, nos meilleurs travaux naissent de nos erreurs. “C’est grâce à ses erreurs que l’on peut s’améliorer. Il faut se tromper plusieurs fois avant de réussir”.

Suivez donc les conseils de Paula et autorisez-vous à échouer de temps en temps. C’est aussi ça qui nous permet d’apprendre et de mettre notre créativité au défi. Il est temps de faire confiance à ce que Bob Ross appelait “les heureux petits accidents”.

6. Prenez soin de vous

Je n’ai jamais autant d’inspiration que quand j’ai bien dormi.
- Maneka

Écoutez votre corps. Si vous avez l’impression d’être tendu, autorisez-vous à décrocher un peu. Respirez, manger un morceau, faites la sieste, ou sortez faire un tour. Soyez gentil envers vous-même. Prendre soin de soi est parfois la seule chose qui nous manque pour retrouver un peu d’énergie créative.

combo health logo
La santé d’abord ! Design de logo réalisé par maneka

Comme le dit Maneka, graphiste sur 99designs : “je ne sais pas pourquoi, mais je n’ai jamais autant d’inspiration que quand j’ai bien dormi”.

Il est important de prendre soin de soi quelle que soit sa profession, et les créatifs ne doivent pas oublier qu’il est essentiel d’avoir un corps sain pour que son esprit soit sain lui-aussi. On peut facilement se laisser happer par un projet et oublier de manger ou dormir correctement. Mais, quoi qu’il arrive, on finit toujours par le payer. On ne peut pas faire du bon travail lorsqu’on a faim et qu’on est fatigué. Prenez donc le temps de prendre soin de vous.

7. Répartissez votre travail en morceaux raisonnables

Parfois, le projet auquel nous nous attaquons est trop imposant et on perd de vue ce qui est véritablement important. C’est là qu’on se retrouve bloqué, sans pouvoir avancer. Il est alors nécessaire de prendre un peu de recul.

Les meilleures choses ne sont pas le fruit d’une impulsion, mais d’une série de petites choses réalisées les unes après les autres.
- Vincent Van Gogh
Van Gogh self-portrait
On dirait que cette oeuvre a été littéralement construite à partir d’une multitude de petits éléments. Autoportrait de Van Gogh au Musée d’Orsay, Paris

Comme l’a dit le célèbre peintre post-impressionniste Vincent Van Gogh : “Les meilleures choses ne sont pas le fruit d’une impulsion, mais d’une série de petites choses réalisées les unes après les autres”. Il est facile de se sentir dépassé devant un gros projet, voire même, complètement paralysé, incapable de s’y mettre. Et cela peut bien entendu anéantir votre créativité…

La solution ? Organisez-vous de manière à diviser votre gros projet en une série de petites tâches gérables et raisonnables. Il suffira ensuite d’y aller étape par étape.

8. Mettez-vous un peu de pression

En tant que créatif, on a parfois tendance à s’asseoir et à attendre que l’inspiration vienne. Le célèbre peintre photoréaliste Chuck Close a une approche beaucoup plus pragmatique de la chose : “l’inspiration, c’est pour les amateurs. Les autres se pointent et se mettent au travail”.

L’inspiration, c’est pour les amateurs. Les autres se pointent et se mettent au travail.
- Chuck Close
Self-portrait composite by Chuck Close
La créativité demande du travail. Autoportrait composite, réalisé par le célèbre artiste photoréaliste Chuck Close.

Il est facile de tomber dans la procrastination lorsqu’on a quelque chose de difficile à accomplir et qu’on n’est pas certain de la manière dont on doit s’y prendre. Le plan d’attaque de Chuck Close est simple : plongez dans votre travail la tête la première et n’arrêtez sous aucune circonstance. On ne peut pas se forcer à être créatif, mais on peut s’obliger à se mettre au travail. Tous les jours. Et il est possible, de cette façon, de travailler jusqu’à ce qu’une idée émerge. Et il y a de bonnes chances que la créativité montre le bout de son nez en cours de route.

S’il n’est pas toujours conseillé de se mettre la pression, c’est parfois nécessaire pour passer outre un blocage créatif. S’il y a une chose capable de produire un peu d’adrénaline, c’est bien une deadline quasi impossible à tenir !

Sali, graphiste sur 99designs, explique : “Steal like an artist de Austin Kleon est l’un de mes livres préférés. Selon lui, n’avoir aucune limite est la source de tout blocage créatif. Il est donc essentiel de s’imposer des contraintes. Je m’astreins toujours à une deadline et cela me permet de passer outre mes blocages”.

9. N’ayez pas peur de repousser les limites

Est-il possible d’être soi-même à l’origine de ses propres blocages créatifs par peur de là où nos compétences pourraient nous mener ?

La créativité demande du courage.
- Henri Matisse
'Luxury, Serenity and Pleasure' by Henri Matisse
Pushing boundaries since 1904. ‘Luxury, Serenity and Pleasure’ de Henri Matisse au Musée d’Orsay, Paris

Comme Henri Matisse le disait, “la créativité demande du courage”. Votre blocage est peut-être la conséquence du fait que vous ne vous autorisez pas véritablement à avancer et à faire quelque chose de nouveau et de différent.

Il faut du courage pour créer et pour mettre en place de nouvelles idées. Identifiez vos peurs et ce qui vous retient et travaillez là-dessus pour passer outre vos blocages créatifs. Il est temps de repousser vos propres limites !

Votre liste pour surmonter un blocage créatif

Les blocages créatifs n’épargnent personne, pas même les meilleurs artistes ! Mais avec quelques conseils de pro, vous serez de nouveau prêt à créer comme jamais. Gardez cette petite liste d’astuces sous le coude pour y revenir au besoin. Vous ne le regretterez pas !

Vous sentez l'inspiration venir ?
Inscrivez-vous comme graphiste sur 99designs et montrez ce que vous savez faire.