Les utilisateurs des réseaux sociaux regardent de plus en plus de vidéos. Et les réseaux sociaux sont plus que jamais ravis de nourrir cette tendance en mettant le contenu vidéo en avant, car cela permet de retenir les utilisateurs plus longtemps que n’importe quel autre type de média.

Pas étonnant donc que les entreprises veulent elles aussi profiter de cette tendance en créant du contenu vidéo pour les réseaux sociaux qui augmentera davantage leur visibilité. Mais créer une vidéo n’est pas toujours évident et ce, pour de bonnes raisons : c’est beaucoup de travail.  

Et si produire une vidéo en général n’est pas toujours chose facile, produire une vidéo pour les réseaux sociaux l’est encore moins. Ne vous inquiétez pas pour autant. Nous avons rassemblé dans cet article tous les conseils et astuces dont vous aurez besoin pour produire un résultat de qualité.

illustration of person filming himself for social media
Illustration réalisée par OrangeCrush

1. Pensez à toutes vos options

Commençons par le commencement : regardez d’abord quelles sont vos options pour obtenir une vidéo de bonne qualité destinée aux réseaux sociaux.

En faisant appel à un professionnel pour réaliser votre vidéo, vous économiserez du temps et vous serez sûr d’avoir un résultat de qualité. Mais cela reviendra plus cher que si vous créez votre vidéo vous-même. Vous pouvez trouver une entreprise de production locale avec laquelle travailler, ou engager un réalisateur sur 99designs et obtenir une vidéo d’excellente qualité pour moins de mille dollars. Les réalisateurs de 99designs peuvent prendre en charge la totalité de votre projet, du début à la fin.

Malgré tout, si vous avez un budget très serré, vous préférez peut-être produire votre vidéo vous-même. N’oubliez néanmoins pas que le but est de créer une vidéo professionnelle. Voici donc comment faire pour créer vous-même une vidéo de bonne qualité.

2. Validez votre contenu

Monocle emoji
Avant même de commencer à créer votre vidéo, pensez à ce qu’elle contiendra et si ce contenu sera adapté à votre audience.

La première chose à faire est de décider de ce que vous allez inclure dans votre vidéo. Pour vous aider à répondre à cette question, réfléchissez aux raisons qui vous poussent à vouloir publier une vidéo sur les réseaux sociaux, et non pas simplement sur votre site web.

Cette vidéo doit avoir du sens pour vos fans et les inciter à la regarder et à laisser un commentaire. Pour cela, il est utile de regarder ce qui a bien fonctionné par le passé.

En partant du principe que votre marque produit déjà le contenu de son blog et de son site web, et que vous partagez ce contenu sur les réseaux sociaux, regardez de plus près les performances de chacune de ces publications.

Si vous utilisez Google Analytics, regarder l’analyse de chaque article les uns après les autres pour voir lesquels ont eu le plus de succès au cours des derniers 30 jours à 6 mois. Rapprochez ces données de votre page principale sur les réseaux sociaux (il s’agit de Facebook pour de nombreuses entreprises). Facebook vous permet de voir le succès de chacune de vos publications en fonction du taux d’engagement. Regardez toutes ces données et voyez si cela coïncide avec les analyses de votre blog.

Ces deux analyses de données vous donneront une bonne indication de ce que votre audience aime et de ce qu’elle n’aime pas, et vous aidera à créer une vidéo qui aura le maximum de chance de faire son petit effet.

3. Rédigez un script

Il est maintenant temps d’écrire votre script. Un script peut-être soit les grandes lignes de ce que vous couvrirez dans la vidéo, soit un descriptif mot à mot de ce que tout le monde doit dire et de l’endroit où la caméra sera placée, etc.

Pen writing emoji
Rédigez votre script aussi tôt que possible de sorte à faciliter les recherches de visuels qui constitueront votre vidéo.

Cela peut vous paraître un peu prématuré, mais si vous basez votre vidéo sur un article que vous avez déjà publié, il est bon de s’en débarrasser tout de suite.

Pendant la rédaction, gardez bien en tête les plateformes sur lesquelles vous voulez publier la vidéo.

Si vous pensez la publier sur Facebook, n’oubliez pas que si la célèbre plateforme n’impose pas de durée spécifique, mais les vidéo qui fonctionnent le mieux font généralement moins de 4 minutes. Si vous pensez plutôt publier votre vidéo sur Twitter, elle devra être aussi courte et percutante que possible. Si c’est pour Instagram, vous avez 60 secondes.

Essayez de visualiser votre vidéo à l’avance. Est-ce que vous ou quelqu’un d’autre va lire le script devant la caméra ?

Si c’est votre cas, découpez le script en quelques points clairs de façon à ce que la narrateur puisse les lire facilement sur un prompteur et se remémorer ce qu’il faut dire, tout en continuant de regarder la caméra.

Est-ce que vous comptez simplement faire apparaître du texte sur l’écran et faire lire votre script par quelqu’un, comme dans la vidéo ci-dessous ?

Si c’est le cas, assurez-vous que vos phrases soient courtes et faciles à lire, et proposez à la personne qui va lire le texte l’opportunité d’y apporter des modifications de manière à ce que le texte soit plus naturel pour lui/elle.

Plus vite vous avez votre script, plus facile il sera de déterminer les ressources dont vous aurez besoin.

4. Allez droit au but

Lorsqu’il s’agit de vidéos réalisées pour être publiées sur les réseaux sociaux, il est vital de ne pas tourner autour du pot. Soyez direct. Ne gaspillez pas de temps au début de la vidéo pour vous présenter et présenter votre marque. Vous pourrez très bien faire cela à un moment donné de la vidéo, mais ne le faites pas au début.

Le début de votre vidéo doit être provocateur et hyper pertinent pour votre audience, de sorte à donner envie d’en savoir plus. Dites pourquoi vous faites cette vidéo dès la première ligne du premier cadre, et envisagez d’animer cette première ligne.

Finger pointing
Tirez au maximum profit des premières secondes de votre vidéo en expliquant clairement pourquoi vous faites cette vidéo et pourquoi cela devrait intéresser votre audience.

Par exemple, “Vous avez des problèmes d’argent ?” serait une bonne phrase d’accroche pour une vidéo proposant des solutions pour mieux économiser. C’est personnel, provocateur et très direct.

Si l’audience que vous essayez de séduire avec cette vidéo est une population qui a habituellement des problèmes d’argent, le fait de poser cette question dès le début est tout à fait pertinent.

Communiquez ensuite clairement ce que le fait de regarder cette vidéo apportera.

5. Basez votre script sur votre argument de départ

Dans cette vidéo où vous expliquerez comment économiser de l’argent, chaque partie du script devra tendre à apporter une réponse.

Magnifying glass emoji
Le script tout entier doit répondre la question que vous avez posée au début de votre vidéo.

Découpez votre réponse en plusieurs sections et démontrez comment chaque section répond à la question initiale.

Vous pouvez même récapituler les conseils donnés dans chaque section à la fin de votre vidéo. Continuez à démontrer à votre audience que cette vidéo leur apporte des réponses  par rapport au questionnement initial.

Plus votre vidéo est pertinente par rapport à ce que vous avez annoncé dans le titre, plus votre audience en sera satisfaite et disposée à commenter et partager. Ce qui se trouve justement être votre but ultime.

6. Planifiez et créez un storyboard

Vous avez désormais un script. Il est temps de planifier et préparer votre vidéo à proprement parler. Maintenant que vous savez ce que vous voulez montrer, de quoi avez-vous besoin pour donner vie à cette idée ?

Pencil writing emoji
Une fois votre script et votre sujet établis, il est temps de passer à l’action et de créer votre vidéo !

Voici quelques questions à se poser. Avez-vous besoin de :

  • Photos Stock ?
  • Vidéos Stock ?
  • Vidéos réalisées par vous-même ?
  • Graphiques et illustrations animés ?
  • Légendes animées ?

Créer un storyboard est une bonne façon de planifier tout cela à cette étape. Il s’agit avant tout d’un script visuel de votre vidéo, qui vous aidera à déterminer quoi montrer et à quel moment, pour illustrer au mieux votre script.

Tous les articles sur le sujet vous diront cela, et c’est pour de bonnes raisons : pas besoin d’être un artiste pour créer un storyboard. C’est tout simplement le moyen le plus efficace de préparer votre vidéo.

Ne réfléchissez pas outre mesure à la logistique à ce stade-là, et concentrez-vous sur ce que vous aimeriez montrer, et comment. Vous pourrez ensuite remonter le fil de vos idées et chercher à ce moment-là tout ce dont vous aurez besoin (plus d’informations sur ce sujet à l’étape 8).

7. Adaptez votre vidéo aux réseaux sociaux

Au fur et à mesure que vous créez votre storyboard, réfléchissez à ce que votre vidéo devra contenir pour plaire sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur Facebook. Voici quelques astuces vitales :

Attirez l’attention

Tirez un maximum profit du fait que les vidéos se lancent automatiquement sur la plupart des plateformes, et faites tout votre possible pour attirer l’attention de votre audience dès les premières secondes de votre vidéo.

Eyeball emoji
La plupart des réseaux sociaux et des plateformes de vidéos lancent la lecture des vidéos automatiquement. Faites en un atout en attirant l’attention de votre audience dès le départ.

Les utilisateurs tombent généralement sur telle ou telle vidéo en faisant défiler l’écran. Vous devez tout faire pour qu’ils s’arrêtent de le faire défiler en voyant votre vidéo.

La meilleure façon de procéder est d’attirer leur regard d’abord grâce à du mouvement (qu’il s’agisse d’utiliser des couleurs vives dans votre décor, d’ajouter une animation amusante, etc.), de sorte à les accrocher immédiatement.

Concevez-la pour être regardée sans le son

Mute emoji
La plupart des gens qui regarderont votre vidéo ne mettront pas le son. Pensez-y lorsque vous décidez quoi écrire et quoi montrer.

Créez votre vidéo en partant du principe que la plupart des gens ne mettront pas le son. Ce sera en effet très probablement le cas.

Assurez-vous que le texte est accessible sur l’écran, ou ajoutez du texte et des images animés pour illustrer ce que le narrateur dit, de façon à ce que votre audience puisse deviner ce que votre vidéo raconte à n’importe quel moment donné, même sans le son.

Lorsque vous créerez votre vidéo, n’oubliez pas que vous ne pouvez pas compter sur le son pour attirer l’attention du public. Tout doit être fait de manière visuelle.

Prenez en compte la taille et les dimensions de votre vidéo

Une majorité des gens regarderont votre vidéo sur leur smartphone, dont ne mettez pas vos graphiques ou votre texte en trop petit.

Pensez également aux dimensions de votre vidéo. Les vidéos carrées et verticales sont plus appropriées pour les smartphones, étant donné que la plupart des gens ne mettront pas le mode plein écran.

Faites-la aussi courte que possible

Les plateformes ont toutes des pré-requis différents, mais quel que soit votre cas, que pensez-vous que votre audience fera ? Pensez-vous que vos clients regarderont votre vidéo pendant plus de, disons 4 minutes ? Et de 8 minutes ?

Stopwatch emoji
Faites simple et intelligent, pour que votre vidéo soit aussi courte, pertinente et efficace que possible.

Les plateformes comme Facebook et Youtube font tout leur possible pour que les utilisateurs restent sur leur site le plus longtemps possible. Si vous pensez que votre contenu a la possibilité de retenir l’attention des gens pendant un certain temps, alors tant mieux pour vous. Même Youtube a tendance à donner l’avantage aux vidéos de 16 minutes environ, justement pour cette raison.

Mais si ce que vous cherchez, c’est de provoquer un certain taux d’engagement sur les réseaux sociaux comme Facebook, dont l’algorithme favorise les vidéos qui plaisent le plus et qui sont le plus partagées, alors faites une vidéo aussi courte que possible. Encore une fois, 4 minutes ou même moins est idéal pour Facebook et la plupart des plateformes comme LinkedIn et Twitter.

8. Cherchez vos sources et créez

Woman using Macbook emoji
Une fois que vous savez quels visuels et textes constitueront votre vidéo, il est temps de se lancer dans le vif du sujet.

Il est maintenant tant de trouver et créer tous les éléments qui constitueront votre vidéo.

Caméra

Si vous devez filmer quelque chose avec votre caméra, pensez à ce à quoi votre audience s’attend, et à ce que vos clients sont prêts à accepter.

Les attentes des uns et des autres par rapport à la qualité d’une vidéo sont à la fois plus grandes et plus infimes qu’avant. Certains publics se contentent tout à fait d’une vidéo réalisée avec un smartphone, d’autant plus que les caméras des iPhones et des Samsungs Galaxy sont de plus en plus performantes.

Video camera emoji
Des caméras haute technologie et chères aux caméras de smartphones, jamais autant d’options n’ont été disponibles pour réaliser une vidéo. Trouvez celle qui sera la plus adaptée à vos besoins.

Mais si vous vous adressez à une audience professionnelle, il est préférable de chercher la meilleure qualité possible. Optez pour une caméra de bonne facture, par exemple une Canon C100, ou mieux. Vous pouvez encore essayer d’utiliser une caméra sans miroir de la gamme Sony RX100. Ce sont d’excellentes alternatives aux caméras plus grosses et plus complexes.

Quelle que soit la caméra que vous choisissez, assurez-vous d’avoir un trépied à disposition pour filmer, et d’utiliser un micro séparé pour enregistrer le son.

Microphone

Même si la plupart des internautes regarderont votre vidéo sans le son, avoir du son dans sa vidéo améliore clairement la qualité perçue de ladite vidéo.

Microphone emoji
S’il n’est pas nécessaire d’en faire des tonnes en choisissant un super micro très cher, il faut tout de même s’assurer que la qualité audio de votre vidéo est d’un certain niveau.

Essayez de vous fournir un micro facile à utiliser, comme le Rode VideoMic Pro, qui se branche directement sur votre caméra DSLR. Ou, si vous utilisez une caméra sans port microphone, comme un smartphone ou la Sony RX100, tournez-vous vers les micros USB comme le Blue Yeti Snowball. Il est de bonne qualité et permet d’enregistrer directement sur les logiciels comme GarageBand ou Audacity.

N’oubliez pas que si vous utilisez un micro séparé, vous devrez ”clapper” devant la caméra au début de chaque prise, de sorte à pouvoir ensuite synchroniser l’audio et la vidéo.

Si vous faites juste une narration sur image, le Blue Yeti sera là aussi un très bon choix, autant pour la qualité que pour la facilité d’utilisation.

Prises de vue et animations Stock

Les vidéos créées pour les réseaux sociaux doivent contenir un certain mouvement. Envisagez donc de faire faire des animations et d’opter pour des prises vidéo Stock pour vous aider à illustrer votre message.

Si vous avez besoin d’animations sur mesure, le plus simple est de faire directement appel à un graphiste et d’obtenir ainsi exactement ce que vous voulez.

Les sites comme Envato, Adobe Stock et VideoBlocks proposent des options d’abonnements raisonnables et ont des bibliothèques décemment fournies en vidéos.

Modèles After Effects ou Premiere Pro

After Effects or Premiere Pro
Les modèles d’After Effects et de Premiere Pro sont très pratiques si vous voulez quelque chose de facile et de rapide pour créer des graphiques de bonne qualité.

Et si vous n’est pas un pro du montage vidéo, pensez à utiliser un modèle d’After Effects ou de Premiere Pro. Ce sont des modèles de graphiques animés qui contiennent des espaces vides que vous remplacez par vos propres textes et images. Le modèle unifie le tout et automatise des animations et des visuels avec une efficacité impressionnante !

Vous avez généralement la possibilité de modifier certains paramètres du modèle dans After Effects ou directement dans Premiere Pro, comme les couleurs et le fond, de sorte à mieux “coller” au style de votre marque.

9. Ajoutez un call to action

YouTube subscribe button
Qu’est-ce que vous voulez que les gens fassent après avoir regardé votre vidéo ? S’inscrire ? Acheter ? Aller sur votre site web ? Dites-le-leur.

Une fois que vous avez attiré l’attention de votre audience, faites-en bon usage en ajoutant un call-to-action au moment propice.

Pour les plateformes comme Facebook et LinkedIn, vous voulez que votre audience partage votre vidéo. Plus votre vidéo est partagée, plus elle gagne en visibilité.

Aussi, vous voulez que votre public réagisse à votre vidéo, en laissant un commentaire, par exemple. Les commentaires amélioreront eux-aussi la visibilité de votre vidéo.

Et si vous voulez que votre public se rende sur un site web en particulier ou qu’il télécharge un document par exemple, dites-le-lui. Ajoutez ces informations à la fin de la vidéo, ou parlez-en au milieu de la vidéo, tant que vous avez encore leur entière attention.

Le simple fait d’avoir un certain nombre de gens qui ont vu votre vidéo sur les réseaux sociaux n’est pas suffisant. Assurez-vous que vous avez autre chose de prévu pour les utilisateurs une fois la vidéo terminée. Demandez-leur de commenter, de partager, ou d’aller sur tel ou tel site. Et assurez-vous de garder un oeil sur le nombre d’utilisateurs qui répondent effectivement à votre call-to-action, vu que c’est l’un des moyens les plus significatifs de mesurer les retours sur investissement de votre vidéo, et de savoir si votre contenu a été vraiment efficace ou pas.

10. Brandez votre video

Insert logo here
Intégrez votre logo, vos polices, vos couleurs et l’identité générale de votre marque à peu près tout partout, de votre script à vos graphiques.

Enfin, faites en sorte que votre vidéo ressemble à votre marque.

L’objectif final étant de distribuer votre vidéo sur les réseaux sociaux et d’exposer l’identité de votre marque à autant de gens que possible, sans qu’ils aient même à connaître vos produits.

Votre but est qu’ils découvrent ce que c’est que d’interagir avec votre marque. Il faut donc que votre vidéo exude l’esprit et l’identité de votre entreprise d’un bout à l’autre.

Logo

Watermark example
Ajoutez une version de votre logo en filigrane dans le coin de votre vidéo, de sorte à ce que l’on sache de quelle marque il s’agit. Photo de f9photos via Envato Elements

L’une des techniques les plus simples consiste à ajouter son logo dans un coin quelque part.

Faites attention qu’il ne soit pas trop gros, mais pas trop petit non plus puisque la plupart des gens regarderont votre vidéo sur leur smartphone sans mettre le mode plein écran, comme nous l’avons vu plus haut.

C’est une façon simple et efficace de présenter votre marque sans être trop insistant et sans avoir à perdre de temps au début de la vidéo avec un logo animé ou une présentation de votre entreprise.

Brandez votre écran final

Finissez votre vidéo avec votre logo, et si vous comptez publier sur Facebook ou YouTube, ajoutez un bouton “souscrire” ou un autre call-to-action.

YouTube call to action
Tirez profit de cette dernière opportunité d’ajouter votre logo et votre identité visuelle.

Votre dernière image peut être constituée d’un fond tout simple (aux couleurs de votre marque), et des espaces spécifiques pour ajouter les CTA “souscrire” et “vidéo suivante” sur YouTube, ou encore d’un fond représentant votre identité de marque avec le message “partagez et commentez cette vidéo” pour Facebook. Quoi que vous fassiez, faites en sorte de ne pas perdre cette opportunité.

La plupart des templates d’After Effects et de Premiere Pro prennent déjà cela en compte.

Récapitulatif : les meilleurs moyens de créer une vidéo pour les réseaux sociaux

Pour résumer, voici un récapitulatif de ce que nous avons vu jusque là, en ce qui concerne la publication de vidéos sur les réseaux sociaux :

Rewind emoji
Petit récapitulatif de ce que nous avons vu dans cet article.
  • Concevez votre vidéo en regardant les contenus qui ont bien fonctionné pour votre entreprise dans le passé
  • Prenez grand soin de rédiger votre script, pour faire en sorte d’attirer l’attention des internautes dès le début, mais aussi pour que votre message principal constitue un fil conducteur tout au long de votre intervention
  • Donnez la priorité aux visuels accrocheurs, y compris aux petites animations (textes, illustrations, etc.)
  • Faites ressortir l’identité visuelle de votre marque autant que possible, sans vous montrer prétentieux ou trop insistant pour autant
  • Ajoutez un call-to-action qui renvoie à votre stratégie et pourra générer les données dont vous aurez besoin pour mesurer vos retours sur investissement

Conclusion

Le fil conducteur de toutes ces suggestions et considérations à prendre en compte pour créer une vidéo destinée à être publiée sur les réseaux sociaux est le temps. Votre temps à vous, ainsi que celui de votre audience.

Play button
via Dom Hennequin

Nous ne vivons plus à une époque où il suffit de mettre quelque chose sur la page Facebook de sa marque et d’attendre que le reste du monde le découvre, l’aime, le commenter et le partage. Nous sommes submergés de contenu en permanence.

Il est donc nécessaire de bien réfléchir au type de contenu à produire pour les réseaux sociaux, et de faire attention que ce que vous racontez ait une certaine pertinence pour votre audience. Et vous devez également être intelligent et discipliné dans la façon dont vous présentez tout cela.

Rédigez un script efficace, faites un storyboard qui montre vraiment ce que vous voulez montrer et attirera l’attention de votre audience. Faites une vidéo extrêmement visuelle et en rapport direct avec votre script. Utilisez toutes les opportunités de présenter l’identité de votre marque (couleurs, polices, etc.). Enfin, ajoutez un call-to-action pour conclure le tout.

Vous êtes maintenant officiellement prêt à créer votre vidéo !

Vous cherchez un professionnel pour vous aider à créer une vidéo ?
Faites appel à l'un de nos talentueux réalisateurs.