Il n’y a pas encore si longtemps, on considérait le travail en indépendant comme un désavantage dans les milieux créatifs. Comment trouver de bonnes idées pour un projet donné sans la participation de toute une équipe ?

Au cours des dix dernières années, en revanche, de nombreuses études ont montré que les sessions de « brainstorming » comme on les concevait jusque là n’étaient en réalité pas un très bon moyen de procéder. Ces sessions ont tendance à brider la créativité et à mener vers une pensée commune. C’est ainsi que, en comparaison, les idées non influencées des freelancers ont gagné en popularité.

Nous sommes plutôt d’accord avec cet argument. Cependant, il est facile de se retrouver à cours d’idées lorsque l’on travaille seul. Pour éviter le syndrome de la page blanche, il faut avoir maîtrisé l’art du brainstorming « par soi-même ». Voici 14 suggestions pour vous aider à trouver l’inspiration.

1. Apprenez à vous connaître

Connaître son meilleur moment de la journée

Apprenez à observer les différents cycles que vous traversez au cours d’une journée afin de pouvoir mieux vous organiser. Pour beaucoup d’entre nous, l’inspiration est à son apogée en fin de matinée, après que le café ait eu le temps de faire son effet, mais avant le petit creux du déjeuner . Ce n’est évidemment pas le cas pour tout le monde; l’écrivain Hauki Marakami lui rédigeait tous ses ouvrages au lever du soleil. A contrario, il y a bon nombre d’oiseaux de nuit parmi nous qui produisent leurs meilleurs travaux durant les heures les plus sombres.

2. Trouvez votre coin de paradis

Espace sans distraction

Evitez les sources de distractions certaines. Votre ordinateur ou votre mobile, par exemple, qui vous invite constamment à regarder vos emails, à naviguer sur le net ou à vous perdre dans une association de clics qui n’en fini pas… Le désordre aussi peut également être une source de distraction, vous rappelant en permanence vos obligations quotidiennes. Installez-vous dans une pièce rangée où règne la sérénité.

3. Changez régulièrement de lieu de travail

Changer régulièrement de lieu de travail

Le fait de toujours travailler dans la même pièce peut également vous empêcher d’avoir de nouvelles idées et vous enferme souvent dans le même processus de réflexion. Parfois, la meilleure chose à faire est tout simplement de changer de lieu de travail, par exemple, dans un café, où vous aurez l’opportunité d’avoir des interactions différentes et de vous concentrer dans un autre cadre et ainsi, trouver de nouvelles inspirations.

4. Quel que soit le projet, détournez-vous-en

Trouver votre inspiration dans d'autres projets

Admettons que vous devez créer une étiquette pour une bouteille de vin. La pire des choses à faire, du moins dans un premier temps, est de justement regarder d’autres étiquettes de bouteilles de vin. Vous n’aurez à l’esprit que ce qui a déjà été fait et votre créativité sera tout simplement bloquée avant même d’avoir pu s’exprimer.

Au contraire, dans un tel cas, éloignez-vous de toutes les sortes d’étiquettes possibles et entourez-vous plutôt de peintures, de sculptures, de couvertures de livres, de logos et de sites internet, histoire de faire travailler vos méninges d’une manière différente. Une fois que vous êtes arrêté sur un concept, remettez-vous à travailler sur votre étiquette.

5. Faites des jeux de mots

Trouver la créativité grâce à des jeux de mots

Si Sigmund Freud a apporté une seule chose aux artistes, c’est bien que l’inspiration peut être stimulée par le biais de jeux de mots, tels que l’association libre. C’est-à-dire de noter tous les mots qui nous viennent à l’esprit en relation à un terme central donné. Vous pouvez être certain que le résultat est autant surprenant que stimulant.

Vous pouvez également opter pour une version plus structurée de cet exercice : écrivez le mot-clé que vous avez choisi au milieu d’une feuille de papier, puis notez tous les mots qui vous viennent à l’esprit en rapport aux mots précédemment mentionnés. Reliez ensuite les mots entre eux.

Le mouvement dada a aussi inventé sa propre version : écrivez plein de mots plus ou moins en rapport avec votre sujet central sur des petits bouts de papier. Placez-les dans un chapeau et piochiez des paires au hasard. Les combinaisons aléatoires obtenues sont toujours une véritable source d’inspiration !

6. Résistez à l’envie d’éditer

Ne pas tout effacer

Lorsque vous en êtes encore en phase de réflexion vis à vis d’un concept, nul besoin d’être critique envers vous-même. L’important est de rassembler autant d’idées que possible, y compris les plus folles (qui, d’ailleurs, s’avèrent parfois les meilleures). Laisser vous portez par votre créativité et résistez l’envie d’éditer, d’affiner, de modifier, de supprimer ce que vous avez produit jusqu’à là. Ces étapes interviendront plus tard dans le processus de création.

7. Ne soyez pas réaliste

Apprenez à ne pas être réaliste

Ne bridez pas votre créativité en pensant au budget, au délai, au tempérament de votre client, etc. Voyez grand.

Si vous n’aviez aucune contrainte de budget ou de temps et carte blanche de la part de votre client, que feriez-vous ? C’est en étant « trop » ambitieux que vous allez imaginer de nouveaux concepts. Une fois que vous aurez trouvé une idée de génie, vous pourrez réfléchir aux moyens de lui donner vie en tenant compte des contraintes qui vous sont imposées.

8. Ayez recours à divers outils

Ayez recours à divers outils

Contrairement à ce qu’on a pu vous dire, votre esprit n’est pas confiné à l’intérieur de votre crâne. Il s’étend aux outils que vous utilisez. Choisissez-les avec attention. Commencer par faire un croquis sur votre ordinateur est rarement le meilleur moyen de commencer votre brainstorming. Les automatismes liés au logiciel que vous utilisez peuvent vous inciter à suivre une certaine routine. Vous perdrez en créativité.

À cause des fonctions « effacer » et « annuler » qui sont toujours à portée de clics, les ordinateurs nous poussent également à éditer et à affiner nos essais. En travaillant avec un stylo, un crayon ou un pinceau, vous serez moins tenté.

9. Essayez de changer de perspective

Changez de perspective

Image de Satragon (via Flickr

Il est important de penser différemment. Bien sûr, lorsqu’on est seul à brainstormer, ce n’est pas évident. Mais ce n’est certainement pas impossible. Il existe de nombreuses techniques permettant d’envisager les choses du point de vue du consommateur par exemple, ou de celui de la société qui a fait appel à vous.

La célèbre entreprise de design Ideo a même créé un jeu de cartes « flash », accompagné d’exercices pour vous aider dans ce processus.

10. Discutez avec des gens de profil différent

Discutez avec des gens de profil différent

Image de Andrew Rusk (via Flickr)

Le « bâtiment 20 » de l’Institut de technologie du Massachusetts (MIT) était un entrepôt vide ou l’école installait des professeurs de toutes disciplines (notamment le linguiste Noam Chomsky) par manque de place dans les autres bâtiments du campus.

En fin de compte, ce bâtiment a vu naître les projets et découvertes les plus innovants du vingtième siècle, jusqu’à être baptisé « l’incubateur magique ». Pourquoi cet endroit a-t-il été si fructueux ? Il encourageait ses occupants à interagir entre eux, chose qu’ils n’auraient peut-être jamais faite compte tenu de leurs disciplines si variées. Le tout dans un environnement peu formel.

Ce qu’il faut retenir ici est très clair : lorsque vous êtes en recherche de concepts, ne vous limitez pas à votre cercle d’amis. Parlez-en autour de vous et intéressez-vous aux projets des autres. Vous pouvez également louer un bureau dans un espace interdisciplinaire de coworking. On ne sait jamais d’où (ou de qui!) l’inspiration va venir.

11. Laissez la nuit vous porter conseil

Laissez la nuit vous porter conseil

Image de Hartwig HKD (via Flickr)

Le sommeil et les rêves demeurent un mystère. Tout ce que nous savons c’est que lorsque nous dormons, non seulement notre cerveau reprend des forces, mais il connecte également des idées entre elles selon une logique que nous ne saisissons pas. En d’autres termes, notre cerveau est encore plus créatif lorsque nous dormons.

Par conséquent les rêves que nous faisons sont étranges, mais cela explique également pourquoi les grandes épiphanies que l’être humain a connues ont eu lieu dans la nuit. Reprendre le fil de son brainstorming après une bonne nuit de sommeil vous permettra peut-être de voir les choses sous un nouveau jour.

12. Gérez votre créativité

Stimuler votre créativité

Image de Don DeBold (via Flickr

En général, lorsque trouver l’inspiration devient une source de stress, elle nous échappe. C’est pourquoi, en tant que travailleur indépendant, il est dangereux de mettre votre créativité au seul service de vos projets professionnels.

La meilleure solution est de gérer votre créativité : réservez du temps pour des projets non professionnels, faites des expérimentation culinaires, essayez-vous à la peinture ou écrivez une nouvelle. Aussi, n’oubliez pas de faire des activités qui ne sollicitent pas directement votre créativité, comme le sport par exemple.

13. Créez une bibliothèque d’images

Créez une bibliothèque d'images

Image de Bunches and Bits {Karina} (via Flickr)

L’internet est un puits sans fond d’inspiration visuelle. Ne gaspillez pas toute cette richesse. Il est tout à fait logique pour un graphiste d’utiliser des sites tels que Pinterest, qui permettent de facilement trouver et de conserver une myriade d’images intéressantes.

La prochaine fois que vous manquerez d’inspiration lors d’une session de brainstorming, passez simplement votre bibliothèque en revue pour faire surgir une idée.

14. Pensez aux applications

Pourquoi ne pas utiliser des applications mobiles

Application Mind-mapping, Mindnode

Croyez-le ou non, le brainstorming solo est désormais une industrie à part entière. Il existe des dizaines d’applications sur le marché, qui prétendent vous aider à trouver l’inspiration et à organiser vos idées. De notre côté, nous restons prudents sur ce sujet, car nous pensons que tout le monde a en lui de potentiel de brainstormer de manière efficace, en utilisant simplement les techniques mentionnées ci-dessus. Cela dit, certaines applications valent indéniablement la peine d’être mentionnées.

MindNode vous aide à créer une « mind map » (cf. point 5) claire et exploitable. Moodboard est un excellent outil pour rassembler des images d’inspiration en rapport avec votre projet. Si vous travaillez au sein d’une équipe, Candor vous plaira ; elle permet aux utilisateurs d’écrire leurs idées en privé avant de les partager avec le reste de l’équipe. Evitant ainsi un certain conformisme.

Quelles sont vos techniques de brainstorming ? Partagez-les avec nous en commentaire !