Quel que soit votre secteur d’activité, il viendra un moment où vous aurez besoin d’engager un graphiste. Mais, à moins de faire des heures supp’ en tant que recruteur, vous ne savez probablement pas comment vous y prendre ni où trouver le temps de vous atteler à cette tâche.

N’ayez crainte, vous trouverez dans cet article toutes les informations dont vous avez besoin pour trouver et embaucher un graphiste professionnel.

Engager un graphiste freelance versus embaucher un graphiste salarié

graphic designer illustration
Il y a des avantages et des inconvénients à chacune des deux situations. L’important est de savoir ce qui vous convient le mieux ! Illustration réalisée par Natalia Maca.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, parlons un peu des deux possibilités qui s’offrent à vous : engager un freelance ou salarier un graphiste. Chacune de ces situations apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Il faudra donc réfléchir à ce qui répondra le mieux à vos besoins. Voici quelques-uns des aspects à prendre en compte :

Graphiste salarié

Avantages

  • Travaille exclusivement pour votre entreprise
  • Est toujours disponible quand vous en avez besoin
  • Connaît l’identité de votre marque de fond en comble

Inconvénients

  • Doit être payé même lorsque vous n’avez pas de projet à lui confier
  • Sera spécialisé dans un domaine en particulier
  • A une capacité de travail donnée, même si la charge augmente

Graphiste freelance

Avantages

  • Est payé au projet
  • Vous pouvez choisir un graphiste différent en fonction de sa spécialité et de vos propres besoins
  • Peut être engagé uniquement lorsque vous en avez besoin

Inconvénients

  • Ne connaît pas votre marque et devra donc être briefé
  • Ne sera pas toujours disponible pour assister aux réunions ou pour effectuer des tâches de dernière minute
  • Trouver le bon graphiste et évaluer son travail demande du temps et des efforts
4freelance logo
Logo réalisé par ann@ pour 4freelance

Si vous décidez d’embaucher un graphiste en tant que salarié, sachez que vous aurez peut-être toujours besoin de faire appel à d’autres designers freelance de temps à autre. S’occuper du design de toute une entreprise est une tâche titanesque, il est donc parfois préférable de répartir les missions sur plusieurs designers et de ménager ainsi vos salariés.

Aussi, n’oubliez pas que tel designer ne sera pas forcément compétent dans tous les domaines. La plupart des professionnels sont spécialisés. Donc si vous avez trouvé un as du logo, cela ne veut pas dire que ce même graphiste sera la personne la mieux placée pour réaliser votre site web.

OK, maintenant que c’est clair, voyons voir comment s’y prendre pour engager un graphiste.

Définissez vos attentes

Brain character
Sachez ce que vous voulez avant même de vous lancer dans le processus d’embauche. Design réalisé par Zombijana Bones

La première chose à faire avant de se lancer dans une recherche effrénée est de bien définir ses attentes.

Ce que les graphistes font (et ne font pas)

La responsabilité du graphiste est de développer les éléments graphiques qui vont représenter votre business. C’est tout.

Votre graphiste n’est PAS responsable du développement de votre site web, par exemple. S’il va pourtant concevoir le look, la mise en page et l’ambiance de votre site, il ne le « codera » pas pour vous.

Par ailleurs, tous les graphistes ne sont pas forcément des directeurs artistiques. Certains le sont, certes, mais si c’est ce que vous recherchez, vous aurez peut-être tout intérêt à embaucher quelqu’un en tant que salarié, de sorte à établir une relation durable. Les graphistes sont, bien sûr, généralement capables de donner leur opinion professionnelle, mais il n’est pas de leur ressort de vous aider à définir la stratégie de branding à adopter pour votre entreprise, ni de faire des choix à votre place concernant l’identité de votre marque. Ces responsabilités-là vous incombent.

Et encore une fois, on insiste : n’oubliez pas que tous les graphistes sont spécialisés. Un designer capable de créer de superbes logos n’aura pas forcément les compétences nécessaires pour réaliser une illustration du même niveau.

Définissez vos besoins

branding material by nnorth
Soyez bien clair sur ce que vous recherchez. Design réalisé par nnorth.

Avant de commencer à chercher un graphiste, vous devez avoir défini :

  • Les designs dont vous avez besoin (logo, flyer, poster, etc.)
  • Le style que vous recherchez
  • Les éléments de bases de l’identité de votre marque (palette de couleurs, typographies, etc.)

Si vous avez quelque chose en tête dont vous aimeriez que votre designer s’inspire, le mieux est de créer un moodboard. Allez sur Pinterest et ajoutez une épingle sur toutes les images qui pourraient aider votre designer à mieux comprendre votre vision des choses. Par exemple, si vous demandez à votre graphiste de concevoir le logo de votre entreprise, ajoutez à votre moodboard les logos qui ont un style similaire à celui que vous souhaitez recréer.

Il est également essentiel d’être bien au clair sur votre audience cible, avant même d’engager un designer. Un graphiste pourra créer des designs complètement différents selon qu’ils doivent s’adresser aux enfants de moins de cinq ans ou aux adultes de plus de 65… Connaître son audience (et en faire part à son graphiste) est absolument crucial pour obtenir des résultats efficaces et pertinents.

Trouver un graphiste

Il fut un temps où trouver un designer n’était vraiment pas évident. Mais maintenant que vous avez le monde entier au bout des doigts grâce à votre merveilleux petit clavier, rien n’est plus simple ! Il existe BEAUCOUP d’options et vous pouvez être certain de trouver un designer hors pair avec le talent que vous recherchez.

designer search on 99designs
Internet est un outil merveilleux qui vous facilitera la vie si vous êtes à la recherche d’un designer ! Via 99designs.

Sites de freelancing

Il existe de nombreux sites qui répertorient les travailleurs indépendants, dont 99designs. Sur 99designs, il n’y a que des designers, toutes catégories confondues. Vous pouvez examiner le portfolio de chaque graphiste jusqu’à trouver celui qui vous correspond le mieux. Vous pouvez également choisir de lancer un concours de design graphique. Les concours permettent de recevoir plusieurs propositions de design et de choisir celle qui vous plaît le plus.

D’autres plateformes, comme Upwork, Fiverr, et Freelancer.com, offrent également la possibilité de consulter le portfolio des designers ou de publier une annonce et recevoir des propositions en réponse. Cela ne permet pas de passer en revue plusieurs concepts comme c’est le cas dans un concours de design, mais vous pouvez au moins voir les créations réalisées précédemment pour vous aider à faire un choix. Notez également que ces sites attirent de nombreux freelances, toutes disciplines confondues. Il n’y a pas énormément de choix en ce qui concerne les sites spécialisés en design graphique.

>> Comparez 99designs et Upwork pour découvrir lequel est le plus efficace pour trouver un graphiste.

Vous trouverez de très bons graphistes sur ces sites, mais aussi de bien moins bons… Upwork, par exemple, compte 12 millions de freelanceurs. Et si vous pouvez être sûr que de vrais talents se trouvent parmi eux, vous comprenez bien que ces douze millions de graphistes ne peuvent pas tous être des professionnels d’exception. Faire le tri peut s’avérer un véritable challenge. Pour remédier à cela, sur 99designs vous avez la possibilité de filtrer les graphistes inscrits sur la plateforme pour ne voir que les designers avec un certain niveau d’expertise.

Un autre avantage de ces sites est le fait qu’ils ont été conçus pour sécuriser les transactions des deux parties : le client doit généralement payer avant que le travail ne commence, la plateforme retient le paiement et le reverse au graphiste une fois le travail achevé. De cette façon, les graphistes n’ont pas à se battre ou à attendre pour être payés, et le client a la certitude d’être satisfait de son design avant que le paiement ne soit versé au graphiste.

Jobify logo design
Lisez ceci avant de proposer un emploi à votre graphiste. Design réalisé par minimalexa

Sites de portfolio

Les sites de portfolio, comme Bēhance, vous donnent accès aux travaux déjà réalisés des graphistes. C’est un excellent moyen de prendre contact avec les professionnels qui ne sont pas forcément présents sur les répertoires cités plus haut. Mais notez bien que ces sites ne sont pas impliqués dans la gestion des relations entre le designer et le client. Une fois trouvé, vous devrez contacter le designer de votre choix et négocier vous-même les tarifs, etc. Et bien sûr, vous ne bénéficierez pas non plus d’un système sécurisé pour vos transactions.

Graphiste local

Enfin, vous pouvez également faire appel aux graphistes de votre propre communauté. Demandez des recommandations autour de vous, et consultez les Pages jaunes, Yelp, et autres listings qui pourraient vous aider.

Évaluer un portfolio de designs

Voyons maintenant sur quels critères se baser pour évaluer et sélectionner un graphiste en particulier, en fonction de vos besoins et de votre entreprise.

kosta-xd portfolio
Le portfolio sur 99designs du designer de niveau Expert kosta-xd’s permet immédiatement identifier son style.

Le graphiste qu’il vous faut est celui dont le style s’accorde bien à votre entreprise. Et la seule manière de savoir si c’est le cas est d’examiner son portfolio. Le portfolio d’un designer vous permettra d’en savoir plus sur sa personnalité, son expérience et peut-être même aussi ses faiblesses.

Mais si vous n’avez jusqu’à présent jamais évalué de portfolio, vous ne saurez peut-être pas à quoi faire attention. Voici les choses auxquelles faire attention :

Exemples pertinents

portfolio of book cover designer meella
On ne peut comparer que ce qui est comparable et le portfolio de la designer Expert Meella ne peut se comparer qu’avec les portfolios de designers de couverture de livre.

La première chose à regarder ce sont les exemples pertinents de travaux réalisés. Vous n’iriez pas engager un graphiste pour réaliser un logo si son portfolio n’en contient aucun, non ? Et ce, même si le reste de son travail est spectaculaire !

N’oubliez pas qu’un designer très compétent dans une discipline en particulier (comme en design de site internet, par exemple), ne l’est pas forcément dans une autre discipline (comme en design de logo). Avant de jeter votre dévolu sur un graphiste, il est important de comparer son travail à celui d’autres professionnels de la même catégorie, c’est-à-dire celle qui vous intéresse.

Expérience

modern app design
Vous cherchez un designer pour réaliser votre appli mobile ? Trouvez-en un avec de l’expérience dans ce domaine. Réalisé par Ayush J.

Dans l’idéal, ce graphiste aurait également de l’expérience dans votre secteur d’activité. Si vous êtes dans l’immobilier, par exemple, il sera plus simple de travailler avec un graphiste ayant déjà réalisé des designs pour des agences, des promoteurs ou tout autre acteur de votre secteur. Il sera déjà familier avec votre jargon professionnel, ainsi qu’avec le type de design qui aura le plus de chance de faire mouche auprès de votre audience cible. Lorsque vous évaluez les portfolios de différents designers, notez bien ceux qui ont déjà de l’expérience dans votre domaine à vous.

Style

minimalistic design portfolio
L’identité de votre marque est épurée et minimaliste ? Choisissez un graphiste qui partage ces valeurs-là. Design réalisé par minimalexa.

Il est également important de faire attention au style. Si votre entreprise est jeune et branchée, autant ne pas choisir un graphiste expert en esthétique « corporate » traditionnelle… Par contre, si vous venez de monter votre cabinet d’avocat, ce designer-là pourra peut-être vous intéresser.

Engager un graphiste

Handshake logo
Logo réalisé par nnorth.

Une fois que vous avez trouvé votre designer, il est temps de passer aux choses sérieuses. Yay !

Voyons de plus près les petits détails auxquels faire attention pour que le processus qui s’ensuit soit sans encombre pour vous comme pour votre graphiste :

Communiquer avec son graphiste

Une fois que vous savez avec quel designer travailler, vous devez prendre contact avec lui et lui dire que vous aimeriez entrer en collaboration avec lui.

Exposez les grandes lignes de votre projet et de ce que vous recherchez. Demandez-lui ensuite, 1) s’il est disponible et 2) s’il est intéressé.

Négocier le prix

S’il répond à l’affirmative à vos deux questions, entamez la discussion sur les prix.

Avant de lui demander directement ses tarifs ou même de partager avec votre graphiste votre budget, il est important de bien se renseigner sur les prix standards du marché, en fonction des différentes prestations (pour les logos, n’hésitez pas à lire notre article à ce sujet). Ce n’est pas le moment d’offenser l’élu de votre recherche sans le vouloir en lui proposant une somme dérisoire pour réaliser un énorme site internet en deux nuits…

money talk book cover
Les bons comptes font les bons amis. Design de couverture de livre réalisé par libzyyy pour Straight Talk on Your Money

Il n’y a pas vraiment de règle à suivre qui conviendrait à tout le monde, en ce qui concerne les prix. Un tarif « raisonnable » sera déterminé en fonction de votre graphiste, de son expérience, de la taille du projet, des prix habituels de son marché local (un graphiste basé à San Francisco coûtera nécessairement plus cher qu’un graphiste basé à Bali, par exemple), etc.

Demandez à votre graphiste les tarifs qu’il pratique, comparez ce chiffre à votre budget et déterminez un montant qui vous convienne à tous les deux. Et n’oubliez pas que le design n’est pas vraiment quelque chose sur lequel vous devriez faire des économies. Pour quelques euros supplémentaires, il vaut mieux avoir un design de bonne qualité qui vous apportera pleine satisfaction.

En plus de négocier le coût total du projet, parlez également des conditions de paiement. Votre graphiste facture-t-il son travail à l’heure ou au forfait ? La facture sera-t-elle acquittée en une fois après la fin du projet ou en deux fois, la moitié au début, le reste à la fin ? Le paiement aura-t-il lieu par virement ou pensiez-vous faire un chèque ? Clarifier ces détails dès le début est essentiel pour garantir une bonne communication pendant et après votre collaboration.

Les choses à ne pas négliger

red flag design
Design réalisé par Coss™

Une fois que vous aurez trouvé un bon designer, vous aurez envie de commencer votre projet. Mais ne vous laissez pas aveugler par votre propre ambition et inquiétez-vous si votre graphiste :

 

  • Prend des jours avant de répondre à vos emails ;
  • Demande la totalité du prix avant d’avoir commencé à travailler sur votre projet :
  • Refuse de fournir des références ou des exemples de son travail ;
  • Ne vous met pas à l’aise (même si vous n’arrivez pas vraiment à dire pourquoi).

Ce n’est pas le genre de designer avec lequel vous avez envie de travailler… Tout ce qui cloche avant même que vous l’ayez engagé ne fera qu’empirer une fois un marché conclu. Si quelque chose sent mauvais dès le début, évitez-vous des maux de tête inutiles et tournez-vous vers quelqu’un d’autre avec qui « vous le sentez bien ».

Logistique

Yeti Wise logo
Il y a plusieurs choses à prévoir avant de se lancer. Design réalisé par Stefanradisic91 pour Yeti Wise.

Une fois que vous êtes sur la même longueur d’onde avec votre graphiste, vous pouvez l’engager officiellement sur votre projet. Mais si vous n’avez jamais effectué cette démarche auparavant, sachez qu’il y a quelques points qui valent la peine d’être gérés avant de commencer le travail :

Contrats

Il est essentiel de toujours établir un contrat avant de commencer à travailler avec un graphiste. Ce contrat protège les deux parties pendant et après la réalisation du projet. Si vous passez par un site comme Upwork ou 99designs, cette démarche est déjà faite pour vous (de rien !), mais si vous êtes en solo, assurez-vous que votre contrat contienne bien les éléments suivants :

  • Le déroulement du projet ainsi que tous les jalons importants qu’il comprend ;
  • Le nombre de révisions que vous serez en droit de demander sans coût supplémentaire ;
  • Les montants et conditions de paiement ;
  • Les droits (la plupart des entreprises ont des accords qui signifient que vous êtes propriétaire des droits de l’œuvre) ;
  • Toute clause de confidentialité que vous jugez nécessaire.

Et bien sûr, le contrat doit être signé par les deux parties avant même que le travail ne commence.

Taxes

Lorsque vous engagez un freelanceur, vous n’avez en principe pas à payer de taxes pour lui, comme ce serait le cas pour un salarié. Mais vous devez tout de même tenir vos comptes pour le fameux bilan annuel et/ou la déclaration d’impôts que vous devrez remplir au printemps. Notez également que selon le statut de votre graphiste, la TVA sera (ou ne sera pas) appliquée.

stationary design
Assurez-vous que toute la partie administrative est en ordre. Design réalisé par smashingbug pour Benton Asset Management.

Notez également que les règles en la matière varient selon les pays, donc renseignez-vous sur les démarches à effectuer en vigueur dans votre pays et discutez-en avec votre graphiste si nécessaire pour éviter les mauvaises surprises.

Conclusion

Trouver un graphiste peut être un vrai challenge, mais maintenant que vous avez lu ce petit guide, vous savez quoi faire pour établir une bonne relation dans les meilleures conditions.

Vous êtes à la recherche d'un graphiste ?
99designs peut vous mettre en contact avec des freelances talentueux internationaux.