Vous êtes persuadé que les GIF sont génialissimes ? Et que l’appellation AI a quelque chose à voir avec E.T. ? Vous n’avez pas tort. Aujourd’hui on parle des différents formats de fichiers que l’on retrouve habituellement dans le monde du design graphique, web ou print.
Tous les designs que vous voyez en ligne sont en réalité un fichier graphique. La plupart des designs que vous voyez imprimés dans les magazines, sur des verres en plastiques ou sur des tee-shirts proviennent d’un fichier graphique. Ces fichiers peuvent avoir différents formats, chacun optimisé selon l’utilisation spécifique qui sera faite du design en question.
Choisir le bon format pour la bonne utilisation garantit un résultat de qualité, fidèle à votre vision de départ. En revanche, le mauvais format produit souvent une mauvaise qualité d’image ou des durées de chargement à n’en plus finir sans pour autant offrir un bon résultat.

Voyons tout ça de plus près, format après format.

Image file formats

La plupart des fichiers graphiques peuvent être classés en deux grandes catégories : les fichiers rasters et les fichiers vectoriels. Et toutes deux ont une utilisation spécifique qui leur est propre. Cette catégorisation n’est cependant pas parfaite. Certains formats de fichiers peuvent par exemple contenir des images rasters et des images vectorielles. Mais c’est un bon moyen de commencer à mieux comprendre comment choisir le format de vos fichiers, selon ce que vous comptez en faire.

Table des matières

  1. Raster images
    1. JPEG
    2. GIF
    3. PNG
    4. TIFF
    5. RAW
    6. PSD
  2. Images vectorielles
    1. PDF
    2. EPS
    3. AI

Images rasters

Les images rasters sont constituées d’un nombre donné de petits points appelés « pixels ». Chacun de ces pixels a une couleur donnée.
Contrairement aux images vectorielles, les images rasters ne peuvent pas être mises à différentes échelles. Cela signifie qu’elles n’existent que dans une taille donnée. Lorsque vous transformez une image raster, vous déformez les pixels eux-mêmes, ce qui peut rendre votre image « pixélisée » ou floue. Lorsque vous agrandissez une image raster, le logiciel que vous utilisez reconstituer comme il peut les espaces vides qui se trouvent entre les pixels de votre image. Les résultats ne sont généralement pas terribles…

Photos fournie par l’auteur

Les images raster sont typiquement utilisées en photographie, pour les illustrations numériques et pour les designs en ligne (bannières publicitaires, images pour les réseaux sociaux et pour les emails). Adobe Photoshop est le logiciel standard utilisé pour créer et éditer les images rasters. Photoshop permet également d’ajouter des effets, des ombres et des textures à des images rasters existantes.

CMJN vs. RVB

Toutes les images rasters peuvent être enregistrées dans l’un des deux formats couleur standard : CMJN ou RVB.

Photos fournie par l’auteur
RVB – réalisé par A&V

CMJN est un procédé d’impression à quatre couleurs : cyan,magenta, jaune et noir. Ces couleurs correspondent aux quatre encres qui seront combinées les unes avec les autres au cours de l’impression. Les fichiers enregistrés dans ce format sont optimisés pour une impression sur papier (ou plastique, tissu, etc.)

RVB est un format léger de trois couleurs : rouge, vert, bleu. Il s’agit des trois couleurs primaires (synthèse additive), qui peuvent être combinées pour créer d’autres couleurs. Les fichiers enregistrés dans ce format sont optimisés pour une utilisation numérique (internet, smartphone, film et vidéo — tout ce qui apparaît sur un écran).

Compression

La compression de chaque image raster est préalablement définie par son format et se fera soit avec ou sans pertes.

Les formats de compression sans pertes capturent toutes les données de votre fichier originel. Il n’y a aucune perte par rapport au fichier initial. Même compressé, le format d’enregistrement permettra une reconstitution totale de l’image de départ.

Les formats de compression avec pertes reproduisent approximativement votre image de départ. Par exemple, une compression d’image avec pertes aura moins de couleurs que l’image d’origine, ou analysera l’image pour supprimer les données inutiles. Ces astuces ingénieuses permettent de réduire la taille du fichier, mais pourront également réduire la qualité de l’image.

Sans surprise, les fichiers avec pertes sont beaucoup moins lourds que les fichiers sans pertes, ce qui les rend parfaits pour une utilisation en ligne, lorsque la vitesse de chargement est vitale.

JPEG/JPG

Le JPEG est un format raster avec pertes qui signifie : Joint Photographic Experts Group, soit le nom de l’équipe qui l’a inventé. C’est l’un des formats les plus utilisés en ligne, généralement pour les photos, emails et les bannières publicitaires. Les JPEG peuvent être redimensionnés, mais plus la compression est importante, plus l’image sera pixelisée.

No compression
Haute compression

Quand utiliser le format JPEG…

  • Pour une utilisation numérique. Les JPEG vous offrent un maximum de flexibilité en terme de retouche et de compression, les rendant idéals pour un chargement rapide sur internet.
  • Pour imprimer des photos ou des illustrations. À haute résolution et peu de compression, les JPEG sont parfaits pour retoucher vos images puis pour les imprimer.
  • Pour envoyer un aperçu à un client. Les JPEG peuvent être compressés suffisamment pour être envoyés par email.

Quand ne pas utiliser le format JPEG…

  • Vous avez besoin d’un design sans fond. Les JPEG ne permettent pas de faire cela. On vous conseille alors d’opter pour un GIF ou un PNG.
  • Vous avez besoin d’un fichier éditable, en plusieurs calques. Les JPEG sont des fichiers « plats », c’est-à-dire que toutes les modifications sont enregistrées sur un seul calque et ne peuvent pas être enlevées une fois effectuées. Nous vous conseillons le format PSD (Photoshop) pour modifier vos images calque par calque.

GIF

Le format GIF est un format raster sans pertes qui signifie : Graphics Interchange Format. La grande question est de savoir comment ça se prononce. Le créateur du format GIF parle de JIFF tandis que l’auteur de cet article (comme beaucoup d’autres) préfèrent « GUIFF », pour rappeler la prononciation de « GRaphique ». C’est comme vous voulez. Le format GIF est également très utilisé sur le net, généralement pour les designs animés, comme les bannières publicitaires, les emails, et les memes partagés sur les réseaux sociaux. Bien que les fichiers GIF puissent être compressés sans pertes, ils peuvent être exportés selon plusieurs paramètres personnalisables, notamment pour réduire la quantité de couleur ou d’informations de l’image, ce qui réduit la taille du fichier entier.

giphy

Quand utiliser le format GIF…

  • Pour créer une animation sur le web. Les fichiers GIF contiennent toutes les informations graphiques et de temps au même endroit. Les logiciels comme Photoshop permettent de créer facilement une petite animation et de l’exporter au format GIF.
  • Pour un fichier sans fond. Les fichiers GIF ont un « canal alpha » qui peut être transparent, de sorte que vous puissiez utiliser votre image avec n’importe quel fond..
  • Vous avez besoin d’un fichier de petite taille. Les techniques de compression disponibles pour les fichiers GIF permettent de réduire énormément la taille de vos fichiers. Les GIF sont particulièrement utiles pour les icônes basiques et les graphiques web.

Quand ne pas utiliser le format GIF…

  • Vous avez besoin d’une photo de bonne qualité. Bien que les GIF puissent être exportés à haute résolution, ils sont limités à 256 couleurs (à moins de connaître quelques tours de magie). Les photos ont généralement des milliers de couleurs et seraient appauvries si elles étaient exportées au format GIF.
  • Vous devez imprimer une image. À cause du fait que les GIF n’ont qu’un nombre limité de couleurs, vos photos manqueraient de profondeur. Pour imprimer une image, regardez plutôt les formats TIFF, PSD et JPG.
  • You need a layered, editable image. GIFs are a flat image format meaning that all edits are saved into one image layer and cannot be undone. Consider a PSD (Photoshop) file for a fully editable image.
  • Vous avez besoin d’une image modifiable calque par calque. Les GIF sont des images plates, c’est-à-dire que toutes les modifications sont enregistrées sur un seul calque et ne peuvent pas être enlevées une fois effectuées. Nous vous conseillons le format PSD (Photoshop) pour modifier vos images calque par calque.

PNG

PNG is a lossless raster format that stands for Portable Network Graphics. Think of PNGs as the next-generation GIF. This format has built-in transparency, but can also display higher color depths, which translates into millions of colors. PNGs are a web standard and are quickly becoming one of the most common image formats used online.

Autocollants unicornes réalisés par _ELM_
Mascotte rauby réalisée par ktoons

Quand utiliser le format PNG…

  • Pour les designs haute résolution destinés au web, avec fond transparent. Les PNG ont un canal alpha variable qui peut être paramétré à différents degrés de transparence (contrairement aux GIF qui sont, soient transparents, soit opaques). En plus, vous aurez une meilleure définition des couleurs qu’avec un GIF.
  • Vous avez des illustrations avec peu de couleurs. Même si le format PNG fonctionne avec n’importe quelle image, c’est mieux si votre image a un nombre de couleurs limité.
  • Vous avez besoin d’un fichier léger. Les PNG peuvent être énormément compressés, surtout quand il s’agit d’images avec peu de couleurs ou des formes/du texte simple. Ce qui fait du PNG un choix idéal pour une utilisation numérique.

Quand ne pas utiliser le format PNG…

  • Avec les photos ou les illustrations. Grâce à la haute résolution des couleurs des PNG, ce format fonctionne avec tous types de photos. Mais comme c’est également un format de compression sans pertes, les fichiers peuvent vite devenir très lourds. Les JPEG seront plus appropriés pour mettre des photos sur le web.
  • Pour tout ce qui touche aux impressions papier. Les fichiers PNG sont optimisés pour une utilisation numérique. Vous pouvez tout à fait imprimer un fichier PNG, mais vous obtiendrez de meilleurs résultats avec un fichier JPEG (avec pertes) ou un TIFF.

TIFF/TIF

Le format TIFF est un format raster qui signifie : Tagged Image File Format. Ce format est principalement utilisé en PAO et en photographie. Lorsque vous scannez un document ou prenez une photo avec un appareil professionnel, vous obtenez généralement un fichier TIFF. Notez toutefois que les fichiers TIFF peuvent servir de « boîte » pour les fichiers JPEG, ce qui donne des fichiers beaucoup plus légers que les TIFF normaux (qui sont, eux, généralement très lourds).

Quand utiliser le format PNG…

  • Vous avez besoin d’un fichier haute définition. Le format TIFF, comme le format RAW, fait partie des formats très haute définition. Si vous comptez imprimer vos photos (surtout à grand format), c’est ce qu’il vous faut.
  • Vous scannez un document et avez besoin de la meilleure définition d’image possible.

Quand ne pas utiliser le format TIFF…

  • Vous cherchez un format optimisé pour le web. Bien que le format TIFF fonctionne avec la plupart des navigateurs web, les TIFF sont optimisés pour les impressions papier. Les formats JPEG et PNG seront plus appropriés pour une utilisation web.

RAW

Un fichier RAW contient toutes les données « non traitées » capturées par un appareil photo numérique ou un scanner d’une image. Les images sont généralement « traitées » (la couleur est ajustée, le blanc et l’exposition équilibrés, etc.), puis convertie et compressées dans un autre format (par exemple, JPEG ou TIFF). Les images RAW conservent les données traitées et les données non traitées dans deux fichiers différents. Vous obtenez donc la plus haute qualité d’image possible, que vous pourrez ensuite modifier avec un logiciel spécialisé comme Photoshop, sans détruire les données de base. Il existe des dizaines et des dizaines de formats RAW, mais les plus connus sont CRW (Canon), NEF (Nikon) et DNG (Adobe).

acr-screenshot
via Adobe

Quand utiliser le format RAW…

  • Si vous prenez puis éditez des photos. Faites attention de bien paramétrer votre appareil sur RAW pour obtenir des fichiers le plus polyvalent possible. Utilisez ensuite un logiciel de retouche pour ajuster votre image selon vos goûts.

Quand ne pas utiliser le format RAW…

  • Pour les utilisations web. Le format RAW a été conçu pour éditer des photos. Une fois que vous avez fait toutes les modifications que vous voulez, exportez votre fichier au format JPEG.
  • Pour imprimer vos photos. La plupart des imprimeurs n’acceptent pas les fichiers RAW. Convertissez-les d’abord au format TIFF ou JPEG.

PSD

Le format PSD fonctionne avec plusieurs calques et signifie : Photoshop Document. Ces fichiers sont créés dans Photoshop et peuvent être entièrement modifiés, en plusieurs couches, à tous niveaux.
Les PSD sont généralement utilisés pour créer et modifier des images rasters, mais permettent également d’inclure des calques vectoriels, rendant ce format extrêmement utile, pour bon nombre de projets.
Les fichiers PSD peuvent être exportés dans beaucoup de formats différents, y compris tous les formats rasters mentionnés ci-dessus.

screen-shot-2016-10-19-at-3-10-07-pm

Quand utiliser le format PSD…

  • Vous devez retoucher vos photos. Besoin de corriger la couleur d’une image ? Ou d’ajouter du texte à un calque ? Photo = PSD.
  • Vous devez retoucher une illustration destinée au web ou à l’impression. Qu’il s’agisse d’une photo, de peinture, d’un dessin ou de quoi que ce soit, Photoshop est l’outil de choix pour modifier vos fichiers.
  • Vous voulez une image numérique destinée aux réseaux sociaux ou au web en général (bannière publicitaire, email, vidéo, etc.). En créant ces images avec Photoshop, vous pouvez vous assurer que vos fichiers sont à la bonne taille et optimisés pour le web.
  • Vous devez concevoir un site web ou une application mobile : les calques facilitent la mise en page des différents éléments.
  • Vous êtes prêt à vous lancer dans les vidéos ou animations. Photoshop permet d’assembler des petits clips ou vidéos et d’y ajouter des éléments graphiques, des filtres, du texte, etc.

Quand ne pas utiliser le format PSD…

  • Vous devez publier une photo en ligne ou envoyer un aperçu à un client. Les JPEG sont parfaits pour cela. Convertissez votre fichier au format JPEG pour maximiser la vitesse de téléchargement.
  • Vous voulez imprimer vos photos. La plupart des imprimeurs n’acceptent pas les fichiers PSD. Convertissez d’abord vos fichiers au format JPEG ou TIFF.

Images vectorielles

En gros, les images vectorielles sont des équations mathématiques géantes, où chaque point, chaque ligne, chaque forme est représentée par sa propre équation. On peut donner une couleur, une épaisseur, etc., à chaque « équation », pour en faire un design. Contrairement aux images rasters, les images vectorielles n’ont pas de dimensions/définition prédéfinies. Lorsque vous réduisez ou que vous agrandissez une image vectorielle, elle ne perd pas de sa qualité et tous les détails sont conservés, sans pour autant qu’il y est un phénomène de « pixelisation ». Étant donné qu’une image vectorielle sera toujours reproduite à l’identique, quelles que soient ses dimensions, on ne parle pas de format de compression avec ou sans pertes.

Affiche de Walk for life réalisée par Adwindesign pour Salam_h
Personnage de livre pour enfants réalisé par RVST® pour soccerpoet
Design de logo réalisé par spoon design

Les images vectorielles sont généralement utilisées pour les logos, les icônes, les typographies et les illustrations numériques. Adobe Illustrator est le logiciel standard de référence, utilisé pour créer et modifier les images vectorielles (bien qu’Illustrator permette aussi d’intégrer des éléments rasters).

PDF

PDF signifie : Portable Document Format. Ce format est utilisé pour reproduire vos images correctement, quels que soient l’appareil, le logiciel, le système d’exploitation ou navigateur sur lequel vous les regarder. Les fichiers PDF ont de solides bases vectorielles, mais peuvent également afficher des images rasters, des tableaux Excel et à peu près n’importe quoi d’autre. Parce que ce format est quasi universel, les imprimeurs demandent souvent un fichier PDF pour lancer une impression. Vous pouvez exporter vos fichiers en PDF à partir de Photoshop comme d’Illustrator.

Affiche Oakland réalisée par Martis Lupus
Affiche de yoga réalisée par Trisixtin pour yogawithleo

Quand utiliser le format PDF…

  • Si vous êtes prêts à imprimer votre design. Comme expliqué ci-dessus, la plupart des imprimeurs préfèrent un fichier PDF. Contactez votre imprimeur et demandez-lui comment il souhaite que vous prépariez votre fichier avant de le lui amener.
  • Vous souhaitez mettre votre document à disposition sur internet. Inutile de faire un PDF pour une icône ou un seul logo. Mais si vous avez une affiche, un prospectus, un magazine, etc., un PDf est une excellente idée. Le format PDf vous permet d’avoir tous les éléments du produit fini au même endroit, facile à imprimer ou à télécharger.

Quand ne pas utiliser le format PDF…

  • Vous devez modifier votre design. Les PDF sont excellents en tant que « boîte », mais utiliser un autre logiciel pour éditer le contenu, tel que Photoshop pour les images rasters ou Illustrator pour les images vectorielles. Une fois que vous avez terminé, combinez tous les éléments de votre design en un fichier PDf pour y accéder facilement.

EPS

Le format EPS signifie: Encapsulated PostScript. Bien que ce format soit d’abord un format vectoriel, les fichiers EPS peuvent inclure des images vectorielles et des images rasters. Les fichiers EPS contiennent généralement un seul élément de design, ensuite intégré à un plus grand design.

Réalisé par artsigma
Réalisé par Dusan Klepic
Réalisé par Sava Stoic

Quand utiliser le format EPS…

  • Vous voulez envoyer un logo vectoriel à un client, un designer ou à un imprimeur. Avec le format EPS, vous n’avez pas à vous inquiétez : la qualité reste toujours la même, quelles que soient les dimensions auxquelles le logo est utilisé.

Quand ne pas utiliser le format EPS…

  • Lorsque vous travaillez sur une photo ou une illustration. Vous pouvez vous servir du format EPS pour des images rasters, mais vous vous limitez en terme de possibilités. Choisissez plutôt PSD, TIFF ou JPEG.
  • Vous voulez mettre une image sur le web. Exportez d’abord votre fichier vectoriel au format JPEG, PNG ou GIF.

AI

Le format AI est le format à privilégier pour les images vectorielles. L’acronyme signifie : Adobe Illustrator a été développé par l’entreprise du même nom. Comme pour tous les formats mentionnés ci-dessus, les fichiers AI sont d’abord des fichiers vectoriels, mais ils peuvent également inclure des images rasters. Tous les fichiers AI peuvent être exportés au format PDF ou au format EPS (afin de pouvoir les consulter ou les imprimer facilement), ainsi qu’aux formats JPEG, PNG, GIF, TIFF et PSD (pour éditer ou publier sur le web).

screen-shot-2016-10-19-at-3-41-15-pm

Quand utiliser le format AI…

  • Vous voulez modifier une image vectorielle. Les fichiers AI vous permettent de déplacer et de modifier chaque élément d’un design en quelques clics seulement.
  • Vous devez créer un logo, une icône ou une mascotte. Chaque vecteur créé dans Illustrator peut être redimensionné à n’importe quelle taille. Ce format est donc idéal pour les éléments de design qui sont susceptibles d’être utilisés à plusieurs endroits.
  • Vous voulez un design qui tient en une seule page. Illustrator est le logiciel dont vous avez besoin si vous voulez réaliser une affiche, des cartes de visite, un prospectus ou une invitation, qui peuvent également être combinés avec des images rasters.
  • Vous voulez créer une typographie pour un logo. Illustrator est un outil extrêmement puissant qui vous permet de transformer une police de toutes les manières possibles et imaginables.

Quand ne pas utiliser le format AI…

  • Vous devez modifier une image. Si votre design contient des images rasters (une photo ou une illustration), vous aurez tout à gagner à utiliser un autre logiciel (comme Photoshop) pour retoucher ces éléments-là. Les possibilités avec Illustrator sont très limitées dans ce domaine.